Les dernières nouvelles

Des ordinateurs pour les élèves

févr. 20, 2013

Schoolchildren learn to use the new computers

« Bois inutile porte fruit précieux », dit le proverbe. Jamais encore n’a-t-il été aussi pertinent que dans le cas du Timor-Leste où des écoliers ont reçu gratuitement des ordinateurs.

Lorsqu’un membre de Kiwanis et employée de Bell Potter, société d’analyse financière et de courtage, apprit que son entreprise allait fusionner, elle sut tout de suite comment recycler les 180 ordinateurs qui ne seraient plus utilisés après consolidation des immobilisations de la société. Après les conflits de 1999 qui menèrent à l’indépendance du Timor-Leste (aussi appelé Timor oriental), le district australien en formation de Kiwanis avait reçu une demande d’aide et répondu en proposant un programme sur dix ans offrant du lait aux enfants du Timor-Leste. Profitant des contacts ainsi établis, le coordinateur du projet, Kevin Wood, ne tarda pas à trouver un nouveau foyer aux ordinateurs de Bell Potter.

« J’y suis allé à maintes reprises et les élèves locaux m’ont souvent parlé de leur manque d’accès à l’informatique, aussi est-ce avec enthousiasme, mais aussi avec humilité que je les aide à faire ce pas de géant dans leurs capacités d’apprentissage », déclare Kevin Wood.

Assurant la coordination des multiples allers retours d’une société de déménagement qui a consacré du temps gratuitement au projet, un petit groupe de personnes s’est chargé de l’emballage, de la livraison et de l’installation des ordinateurs sur quelques sites de travail choisis avec soin, dans la laiterie et dans les écoles Don Bosco de la congrégation salésienne de Fuiloro, Comoro, Laga, Lospalos et Maliana — connues, pour beaucoup d’entre elles, comme les établissements qui fournissent l’essentiel des fonctionnaires dont a besoin la nouvelle nation.

Le père Jose partage l’optimisme de Kevin Wood vis-à-vis des effets que permettra ce don : « Oui, ces ordinateurs que Kevin a fait obtenir à nos élèves sont un véritable don du ciel. Pour beaucoup d’entre eux, cela a été la toute première occasion de toucher un ordinateur. Maintenant il leur faut apprendre ». –Courtney Meyer

blog comments powered by Disqus