Les dernières nouvelles

Un cadeau de rêve pour les handicapés

mars 13, 2013

Kiwanians cut a ribbon to ceremoniously open the new park

Le club Kiwanis du centre-ville de Springfield,Missouri, se fait depuis longtemps le défenseur des enfants handicapés. En 1937, ce club a ouvert la première école de Springfield spécialement destinée aux enfants handicapés et l’a financée pendant de nombreuses années, jusqu’à son intégration au système d’enseignement public de la ville. Elle était la seule de la commune à être dotée d’une aire de jeu accessible à tous … et l’est restée jusqu’à récemment.

Bien des années plus tard, le club a eu l’idée de créer une aire de jeu ouverte à tous les enfants, sans distinction sociale ou physique, dans un parc public. Séduite par cette idée, l’administration locale chargée des parcs a accepté de s’associer au club et a proposé des plans d’aires de jeu, des objectifs budgétaires et un site dans son parc Jenny Lincoln. Les plans prévoyaient des rampes des panneaux interactifs au niveau du sol et des surfaces rembourrées, facilement accessibles aux enfants en fauteuil roulant. Ils prévoyaient également l’installation de balançoires adaptées et conformes à  la loi américaine sur le handicap (Americans with Disabilities Act (ADA)), ainsi que la mise en place d’une rampe dans la zone du parking.

Malgré la promesse de 11 000 USD de la part de la fondation du club, l’objectif de 100 000 USD semblait difficile à atteindre.

« Il s’agissait d’un projet d’ampleur considérable, le plus important que le club ait lancé depuis très, très longtemps », raconte la trésorière du club, Carol Cruise, « notre premier obstacle à surmonter a été d’obtenir l’accord de tous les membres pour ce projet, ce qui a nécessité beaucoup de travail et une énorme détermination. À l’époque, notre club ne comptait que 40 membres. Nombre d’entre nous avaient peur, peur d’échouer ».

Cependant, la persévérance, des subventions, deux grandes collectes de fonds et les dons de personnes physiques ou morales ont permis de réunir en seulement deux années cette somme conséquente nécessaire à l’administration chargée des parcs du comté de Springfield-Greene. Il a suffi d’une année supplémentaire pour l’achèvement de l’aire de jeu et des modifications à apporter au parc. Au vu de l’enthousiasme de tout un autocar d’enfants à besoins particuliers de l’école élémentaire locale, venus à l’inauguration, et de l’appréciation manifestée par les responsables de la communauté, nous nous sommes rendu compte que nos efforts n’avaient pas été vains.

« Finalement, notre réussite a renforcé notre club. Nous ne sommes pas prêts à nous attaquer à un autre projet de cette envergure, mais nous nous sentons désormais capables de tout réussir », ajoute Carol Cruise.  –Courtney Meyer

blog comments powered by Disqus