Les dernières nouvelles

La promotion du français grâce à un partenariat aux Antilles

juin 12, 2013
The Castries Kiwanis Club with the winners and their teachers

Un simple partenariat entre deux clubs Kiwanis des Caraïbes, l’un anglophone et l’autre francophone, se transforme en une relation forte qui fait honneur à leur engagement résolu envers les enfants et le bilinguisme.

« En février 2009, ma fille a passé quatre mois à Sainte-Lucie », raconte la présidente du club Kiwanis de Point-à-Pitre en Guadeloupe, Inès Marinho, « j’ai passé la première semaine avec elle et, sans attendre, je me suis mise à la recherche d’un club Kiwanis local ».

Sa recherche d’un club Kiwanis « frère » l’a conduite au club Kiwanis de Castries. Leur partenariat a commencé simplement comme un moyen d’échanger des cadeaux entre clubs et de discuter de futurs projets.

L’année suivante, Inès Marinho a conçu un projet destiné à rendre hommage aux relations entre les deux clubs et à la mission de l’organisation de servir les enfants. Elle a suggéré que les clubs organisent un concours littéraire pour les enfants de Sainte-Lucie qui apprennent le français. Et c’est ainsi que des collégiens (de 10 à 15 ans) de huit écoles ont été invités à participer.

« Désireuse de démontrer les avantages de l’apprentissage assidu d’une langue », ajoute Inès Marinho, « j’ai proposé que les deux gagnants participent à un voyage culturel d’une semaine en Guadeloupe ».

Il a fallu un engagement sans faille et beaucoup d’enthousiasme pour que ce projet aboutisse en dépit de circonstances défavorables. En effet, une partie de Sainte-Lucie a été dévastée par les ouragans et les inondations qui ont mobilisé l’attention des Kiwaniens de Castries ; par ailleurs, une foule de démarches administratives est venue compliquer l’aspect logistique et financier pour les deux clubs.

Mais leur détermination a fini par porter ses fruits. Le concours a finalement eu lieu dans le cadre des célébrations mondiales de la Semaine Francophone. Les concurrents des six écoles ont été répartis en deux groupes de trois et l’Alliance française (une organisation internationale dont le but est la promotion de la langue et de la culture françaises) a testé les enfants sur des sujets allant de la culture, à la musique et la géographie françaises, en passant par la grammaire et l’usage de la langue. Les deux écoles lauréates se sont affrontées lors d’un face-à-face final enthousiaste devant l’Ambassadeur de France à Sainte-Lucie qui a vu St. Mary’s College l’emporter par cinq points, lors de la manche décisive.

Les deux élèves vainqueurs, leur professeur de français et un membre des services de la jeunesse du club Kiwanis de Castries ont parcouru l’île de la Guadeloupe pendant une semaine aux frais du club Kiwanis de Point-à-Pitre. Le groupe a découvert les sites et l’ambiance de divers cantons, visitant une zone industrielle, un parc national, un aquarium, des plages, des centres commerciaux, des bibliothèques, des musées, etc. Les élèves des deux écoles finalistes pourront bénéficier de six mois de cours gratuits à l’Alliance française.

En dépit des difficultés rencontrées, les clubs sont restés concentrés sur les résultats de l’initiative et en espèrent de nombreux fruits, une fois la phase initiale achevée.

« Le club espère faire de ce projet un événement annuel et pouvoir inclure, un jour, toutes les écoles secondaires de Sainte-Lucie », a indiqué Peter Alexander, le président du marketing et des relations publiques du club Kiwanis de Castries ».  
–Courtney Meyer

Si vous souhaitez faire partager un récit Kiwanis de ce genre, envoyez-le à shareyourstory@kiwanis.org pour évaluation.

Votre club a-t-il déjà un partenariat avec un autre club ? Si c’est le cas, faites-nous part de votre expérience dans la rubrique « commentaires » ci-dessous.

blog comments powered by Disqus