Les dernières nouvelles

Étudiants aujourd’hui, dirigeants gouvernementaux demain

août 20, 2013
Participants with their elected counterparts

Souvent, les jeunes adultes apportent à une organisation une bonne dose d’énergie revigorante et des idées nouvelles. Mais qu’en est-il quand cette organisation est un gouvernement ? Il y a plus de 30 ans, un club Kiwanis des Philippines a mis au point un programme pour le savoir.

Chaque année, une cinquantaine des meilleurs élèves de la province de Camarines Norte participe à la semaine des garçons et des filles. « Compte tenu de l’héritage que lègue ce programme », déclare Benigno Elevado, secrétaire du club Kiwanis de Daet, « être un délégué officiel de son établissement équivaut à la réalisation d’un rêve ».

Après avoir reçu une formation sur des sujets allant des styles de gestion aux procédures parlementaires, en passant par les fonctions gouvernementales, les jeunes élisent en leur sein un gouverneur, un vice-gouverneur, un maire et nomment les titulaires de diverses fonctions provinciales, comme ingénieur, comptable, conseiller juridique et représentant du tourisme. Étant donné que ce programme est organisé à Daet — capitale de la province — les élèves ont la possibilité de gérer, pendant une semaine, tant les autorités provinciales que les autorités locales.

Benigno Elevado insiste pour dire que le rôle des élèves est pris au sérieux ; les autorités provinciales qui apportent l’essentiel du financement se félicitent de ce programme.

« L’élève qui est élu gouverneur peut parfois être appelé à représenter le vrai gouverneur lors de manifestations publiques et à prononcer des discours. Celui qui est nommé à une fonction législative prend part à des séances conjointes avec les autres parlementaires et toute résolution approuvée par eux a valeur légale. Celui qui est nommé juge ou procureur prend part à des procès factices. Outre leurs fonctions, officielles, les élèves peuvent également se livrer à des activités civiques, comme planter des arbres ou rendre visite à des détenus en prison », explique-t-il.

« L’expérience a été enrichissante et m’a aidée à comprendre comment fonctionne notre système de gouvernement », raconte Samantha Tanzo, qui avait été élue vice-gouverneur, « j’ai pu ainsi travailler aux côtés de mes camarades et constater moi-même combien il est difficile d’approuver une résolution. Un fonctionnaire devrait toujours être patient lorsqu’il dialogue avec des catégories différentes de personnes ».

« Bien que l’activité ne dure qu’une semaine, ils apprennent beaucoup de choses sur le fonctionnement d’un gouvernement, notamment la définition des politiques et l’élaboration des lois », ajoute Benigno Elevado, « nombreux sont les anciens participants qui occupent aujourd’hui des postes électifs du gouvernement ».  

L'un d'entre eux est le vice gouverneur Jonah Pimentel, qui a été élu gouverneur lors de la semaine des garçons et des filles de 1984. Pour lui, le fait d'établir le contact avec d'autres personnes pour aider les prisonniers de la maison d'arrêt a fait naître un intérêt pour le service public.

« Maintenant que je suis devenu mentor moi-même, je m'assure que les élèves apprennent le plus de choses possible ».

Samantha Tanzo envisage de suivre également cette voie, un jour.  — Courtney Meyer

The participants plant trees

Si vous souhaitez faire partager un récit Kiwanis de ce genre, envoyez-le à shareyourstory@kiwanis.org pour évaluation.

Votre club Kiwanis parraine-t-il un programme de leadership pour les jeunes ? Si c’est le cas, faites-nous part de votre expérience à la rubrique « commentaires » ci-dessous.

blog comments powered by Disqus