Les dernières nouvelles

« Je voudrais des jouets et une bonne santé … »

août 20, 2013
The wish grantee's family stands outside their limo

La relation entre un club Kiwanis du Mississippi et la fondation Make-A-Wish a permis à plusieurs enfants de réaliser un rêve, ce qui aura pour effet d’améliorer leur bien-être affectif.

La fondation Make-A-Wish réalise les souhaits d’enfants malades pour lesquels le pronostic vital est engagé. Les dons faits à cette précieuse fondation caritative l’aident à améliorer l’état émotionnel et physique des enfants en leur apportant optimisme et courage face à la maladie.

« La fondation Make-A-Wish du Mississippi nous a contactés à propos d’un enfant, parce nous entretenons une collaboration avec elle depuis longtemps », raconte Tony Weaver, membre du club Kiwanis de Waynesboro, « notre club a pour mission de venir en aide aux enfants et notre partenariat avec Make-A-Wish est vraiment au cœur de notre action auprès de la communauté ».

Le club a contribué à la réalisation du rêve d’au moins une demi-douzaine d’enfants sélectionnés. Deux d’entre eux, l’un atteint du cancer, l’autre en attente d’une transplantation des poumons, ont rencontré Hannah Montana et visité Disney World.

Plus récemment, le club s’est mobilisé pour venir en aide à une fillette de cinq ans souffrant d’une malformation cardiaque congénitale et ayant besoin d’une opération pour survivre. Après un premier échec opératoire, la famille s’est adressée à Make-a-Wish pour lui offrir un petit rayon de soleil dans son existence.

« Des situations comme celles de cette petite sont très graves et je pense que tous ceux qui ont été impliqués mesuraient combien il était crucial d'exaucer son souhait et d'agrémenter la vie de cet enfant d'un petit peu de joie », raconte Tony Weaver, « elle voulait aller faire du shopping, alors nous avons tout fait pour lui offrir cette possibilité. … L’expérience a réchauffé le cœur de tous ceux qui y ont participé ».

Le don du club Kiwanis a aidé la famille à s’offrir une promenade d'environ 80 km dans une limousine Hummer pour se rendre au magasin Toys“R”Us le plus proche, où la fillette a sélectionné des jouets électroniques, un vélo et quelques poupées, remplissant ainsi deux chariots.

« Elle était aux anges », se souvient Tony Weaver.  — Courtney Meyer

The wish grantee picks out a bike

Si vous souhaitez faire partager un récit Kiwanis de ce genre, envoyez-le à shareyourstory@kiwanis.org pour évaluation.

Votre club a-t-il apporté son soutien à des malades pour lesquels le pronostic vital est engagé ? Si c’est le cas, faites-nous part de votre expérience à la rubrique « commentaires » ci-dessous. 

blog comments powered by Disqus