Les dernières nouvelles

La moto au service des mères et des bébés

sept. 24, 2013
Burlison and his motorcycle in Indianapolis

Robert Burlison Jr. est membre de Kiwanis depuis 28 ans et pratique la moto depuis plus longtemps encore. Son idée : combiner sa passion pour le service avec le plaisir qu'il éprouve sur sa moto lorsqu'il ne fait plus qu'un avec les éléments. Voilà comment il s'est lancé dans un périple à travers 48 États américains, a battu potentiellement un record mondial et collecté plus de 25 000 USD au profit des mères et de leurs bébés.

Il y a dix ans, M. Burlison, membre du club Kiwanis La Cañada A.M., en Californie, a eu une idée. « Je me suis dit que ce serait cool d'entreprendre un véritable voyage, surtout si je pouvais le concilier avec la réalisation d'un objectif, explique-t-il.

« Mon père a parfaitement exprimé les choses en disant que les Kiwaniens sont de vrais cowboys. Ils sont courtois et respectueux, et quand ils font quelque chose, ils le font sans rien espérer en retour. »

L'analogie avec les cowboys fait référence au film "La Vie, l'Amour, les Vaches" qui raconte l'histoire de trois amis confrontés à la crise de la quarantaine. Pour leurs vacances, ils décident de conduire un troupeau de vaches à travers l'Ouest des États-Unis afin de se ressourcer et redonner un sens à leur vie.

M. Burlison a également été inspiré par son père, décédé au printemps dernier. « Mon père est entré dans la marine américaine à 19 ans et il a piloté des bombardiers-torpilleurs Avenger. Cela a donné à sa vie une toute autre dimension. Les choses sont différentes pour moi, car je n'ai été dans l'armée qu'en temps de paix. »

Après avoir mûri son idée pendant plusieurs années, il l'a proposée à son club Kiwanis et a cherché une cause. La campagne mondiale de Kiwanis International pour les enfants, le projet Eliminate, lui a semblé idéale.

« Mon message est qu'il faut trouver sa propre manière de faire bouger les choses. J'ai opté pour la moto, mais c'est à chacun de trouver le secret qui donne un sens à sa vie en réfléchissant à ce qu'il veut faire et comment il peut le faire. »

Mettre cette idée en pratique n'a pas été une mince affaire. L'ambition du club, qui consistait à battre le record de 18 025 km parcourus à moto dans un même pays, exigeait le soutien d'un comité composé de membres du club. Ceux-ci devaient se transformer en logisticiens, préparer l'itinéraire et se mettre en rapport avec les clubs des villes choisies. Pour être en conformité avec les stipulations du livre Guinness des records, M. Burlison ne peut pas quitter les 48 États américains contigus. C'est au moyen de Skype qu'il partagera son message — et la possibilité de participer à un tirage au sort pour gagner un scooter BMW C650GT — avec l'Alaska et Hawaï.

Lors de ce parcours long de 19 795 km, M. Burlison — surnommé affectueusement « L’Éliminateur » — a rencontré des groupes de motards, été accueilli par sa famille et des membres Kiwanis, et il a même été invité dans des émissions de télévision et de radio. Ce soutien illustre non seulement l'esprit Kiwanis mais permet également au club La Cañada A.M. de réduire les coûts du projet. Les membres du club espèrent ainsi faire don d'un chèque de 25 000 USD au profit du projet Eliminate.

Parmi les étapes préférées de M. Burlison, on peut citer Wichita au Kansas, où 10 membres d'un club de motards sont venus le chercher à son hôtel, sur leurs motos pétaradantes, pour l'accompagner à la réunion du club, et Parkersburg en Virginie-Occidentale, où il a été accueilli à une réunion du club où l'attendaient des journalistes, des personnalités locales et des membres d'un club Kiwanis voisin.

Lorsqu'il évoque la générosité que les autres lui ont témoignée, il précise : « C'est pour cette raison que nous avons appelé ce projet le Kiwanis Unity Ride to Eliminate (le voyage solidaire de Kiwanis au profit du projet Eliminate). »  — Courtney Meyer

Pour en savoir plus sur le parcours de M. Burlison, rendez-vous sur www.kure2013.com/blog (en anglais).

Si vous souhaitez faire partager un récit Kiwanis de ce genre, envoyez-le à shareyourstory@kiwanis.org pour évaluation.

Votre club Kiwanis soutient-il le projet Eliminate ? Dites-nous comment dans la section ci-dessous. 

blog comments powered by Disqus