Les dernières nouvelles

Les surfeurs affrontent (de nouveau) les vagues dans l’état de New York

déc. 17, 2013

A young surfer rides the waves during a Surf for All event.

Les forces de la nature peuvent parfois être si implacables qu’il n’est possible de les contrer qu’au moyen des forces du bien, des forces comme celles du club Kiwanis de Garden City, dans l’état de New York.

Lorsque l’ouragan Sandy martela la côte est des États-Unis, en octobre 2012, il provoqua la mort de près de  300 personnes et entraîna des dégâts d’un montant de 70 milliards de dollars. À Long Beach, dans l’état de New York, il entraîna la quasi-disparition de l’organisation Surf for All.

Fondée en 2002 par Jim Mulvaney et ses camarades de surf Cliff et Will Skudin, Surf for All a pour vocation de faire découvrir les joies du surf à des adolescents en retard de développement et à des adolescents ou adultes handicapés physiques. Cette organisation à but non lucratif utilisait du matériel de surf spécial adapté aux besoins des pratiquants. Or, Sandy a tout emporté sur son passage.

« Jim a présenté à notre club un programme sur l’autisme », explique Gloria Sena, présidente du club Kiwanis Club de Garden City, dans l’état de New York, « un de ses fils, aujourd’hui adulte, souffre d’autisme ; ce qui l’amena, à l’époque, à créer Surf for All. Chaque fête de la Saint-Patrick, nous rendons hommage à des groupes de bienfaisance différents. Cette année nous avons fait un don de 2 000 USD pour aider Surf for All à remplacer le matériel de surf perdu ». — Nicholas Drake


blog comments powered by Disqus