Les dernières nouvelles

Une randonnée pour soutenir la lutte contre le tétanos

janv. 23, 2014
A walk across the Swiss landscape raises money for The Eliminate Project.

Quand elle a décidé de se mettre à collecter des fonds afin de sauver et protéger des mamans et des bébés, la division 9 du district Suisse-Liechtenstein a choisi de faire une randonnée.

Cette randonnée dans une nature superbe n’a pas seulement fait du bien à l’esprit et au corps des participants. Avec à leur tête le lieutenant gouverneur Rudolf Obrecht, les 10 clubs de la division ont collecté 10 000 CHF au bénéfice du projet Eliminate, la campagne planétaire de Kiwanis International en vue d’éliminer le tétanos maternel et néonatal.

Une série de randonnées programmées, d’une durée maximale de 70 minutes, a permis aux Kiwaniens de parcourir les sentiers vallonnés de la région de l’Emmental, avec une halte à mi-parcours. Elles se sont toutes conclues par l’arrivée « inopinée » dans une auberge où les attendaient un repas et des boissons. Une fois installés, ils ont noté le nombre des kilomètres parcourus et le total a été converti en francs suisses, à raison de 5 CHF par kilomètre, prélevés dans le fonds social de leur club. Ensuite, le montant a été officialisé et le groupe a été pris en photo pour fêter sa performance.

« Le soir, pendant la période du 9 avril 2013 au 3 juillet 2013 », raconte Rudolf Obrecht, « quelque part dans les prairies des collines doucement vallonnées de la région de l’Emmental, on a vu une longue file de randonneurs, telle un tatzelwurm multicolore (« ver à pattes », créature légendaire du folklore de la chaîne des Alpes, en Suisse), sillonner le paysage en serpentant, dans la bonne humeur, bavardant chemin faisant. Ils étaient vêtus de façon décontractée, portant, pour la plupart, des chaussures de marche et des coupe-vent. Nombre de ces randonnées ont bénéficié d’une halte à mi-parcours, donnant ainsi l’occasion aux marcheurs d’apprendre quelque chose sur le passé ou sur la culture du lieu qui les accueillait ». —Catherine Usher

blog comments powered by Disqus