Les dernières nouvelles

L’heure du goûter

mars 20, 2014

Northwest Indianapolis Kiwanis Club members collect snacks for delivery to homeless students.

Il est 6h30 du matin et « Lucy » est déjà habillée et à l’arrêt de bus, prête pour une nouvelle journée d’école. Elle ne rentrera pas avant 16h30 — 10 heures plus tard. Avec seulement un déjeuner aux environs de midi, ça fait une longue journée sans un goûter pour une petite fille de six ans.

Mais chaque matin et chaque après-midi, Lucy a la possibilité de manger une pomme, de grignoter une barre de céréales et de boire un jus d’orange grâce au projet de collecte de goûters du club Kiwanis de Northwest Indianapolis, dans l’Indiana. Le club envoie, entre autres, des fruits, des noix, de l’eau, des jus de fruit, des biscuits et bien d’autres choses encore aux écoles de Pike Township. Ce district réputé est celui de l’une des zones scolaires de l’Indiana dont les dimensions et la diversité des effectifs sont les plus grandes, une zone où beaucoup d’élèves font face à un certain nombre de difficultés, dont la pauvreté. À lui seul, le collège compte environ  160 élèves sans-abri. Les travailleurs sociaux soulignent que les aliments du club Kiwanis, font une différence :
  • Certains adolescents vivent seuls et n’ont pas l’argent nécessaire à l’achat de nourriture. Ou ils ont peur de demander de l’argent (pour s’acheter des repas ou des collations) aux personnes avec lesquelles ils vivent, de crainte qu’on les renvoie.
  • Une élève sans-abri et sa famille vivent chez un parent mais elle refuse de manger car il y a des cafards dans la maison.
  • Une infirmière scolaire achète avec son propre argent des collations à des élèves diabétiques dont le niveau de glycémie doit rester stable. Maintenant, pour aider ces enfants, l’infirmerie de l’école peut disposer d’aliments fournis pas Kiwanis.
  • Tous les vendredis, une école primaire remplit de nourriture les sacs à dos des enfants pour les aider à tenir tout au long de la semaine. Le mercredi, les enfants — âgés de 6 à 12 ans — demandent déjà si « le sac à dos sera lourd ce jour-là » car leur famille n’a plus rien à manger. Les collations de Kiwanis les aident à ne pas avoir faim pendant les cours.
blog comments powered by Disqus