Les dernières nouvelles

Un message dans l’art

avr. 18, 2014

Melissa Lomas received second place among young artists 11 years and older.


Yulitza Andrade est folle de joie, mais fébrile. Elle se trouve dans un amphithéâtre en compagnie d’une cinquantaine d’autres élèves. Elle aligne ses crayons, son papier et sa peinture sur son pupitre. Ses parents et son professeur d’art sont assis au fond de l’amphithéâtre avec d’autres adultes, anxieux. Est-ce que Yulitza remportera la médaille d’or ?

Depuis 6 ans, le club Kiwanis d’Atuntaqui, en Équateur, est associé à des écoles de la région et du canton Antonio Ante pour organiser un concours pour jeunes artistes. La manifestation fait partie d’un programme international parrainé par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE). Les plus belles créations d’art d’Atuntaqui sont envoyées à Panama, pour le concours régional. Les lauréats régionaux se verront offrir un voyage tous frais payés au Japon pour deux personnes.

Le sujet est « le gaspillage de nourriture ». Les artistes ont trois heures pour finir leur dessin. Il est 10 heures du matin. Yulitza ouvre sa boîte de peinture et saisit un pinceau. « Allez-y ! »

« Nous organisons cette manifestation parce qu’elle encourage les enfants et les jeunes à se soucier de l’environnement et parce qu’elle met en lumière de nouveaux talents », indique Martha Andrade Posso, la secrétaire du club.

Chaque année, avant la manifestation, les Kiwaniens étudient le règlement du PNUE, envoient des invitations à participer par le biais des écoles et organisent des réunions pour apporter des informations aux enfants sur le sujet de l’épreuve. Ils sélectionnent également un jury et achètent des certificats, des médailles et autres prix.

Il est presque 13 heures. Yulitza apporte les touches finales à son dessin : un panier plein de fruits et de légumes joyeux tenu par des gens souriants. Il y a même un ver de terre affichant un large sourire tandis qu’il sort sa tête d’un trou dans la cosse d’un épi de maïs qui sourit lui aussi.

À 13 heures, on ramasse les dessins qui sont classés par tranche d’âge. Le jury examine chaque œuvre, l’exploitation du thème, son message, sa créativité et en juge la valeur selon des critères artistiques.

« Puis nous déjeunons ensemble et nous annonçons les résultats du concours », indique Martha Andrade Posso.

La plupart des récompenses ont déjà été remises. Yulitza a regardé Camila Proaño s’avancer pour recevoir le premier prix de la catégorie des 9-10 ans. Marlon Ascha a remporté le prix de la meilleure technique pour la même tranche d’âge. Natasha Leon et Melissa Lomas ont remporté les troisième et deuxième prix respectivement parmi les 11 ans et plus.

L’honorable Luis Bravo Prado, maire d’Atuntaqui, s’approche du micro, regarde le public et annonce : 

« La gagnante de la médaille d’or est Yulitza Andrade ! »
Jack Brockley

The gold medal goes to Yulitza Andrade for a food basket filled with happiness.


blog comments powered by Disqus