Les dernières nouvelles

La sécurité des enfants n’est pas un jeu

mai 01, 2014
Qu’est-ce qu’un casoar ? Un rongeur ? Un oiseau ? Un insecte  ?

Pour le club Kiwanis d’Edmonton (province d’Alberta, Canada), la sécurité des enfants n’est pas un jeu. Deux fois par an, le club organise une soirée devinettes où la concurrence entre les participants est amusante et amicale, bien que souvent animée. Ces manifestations permettent de lever des milliers de dollars en faveur de Kiwanis Safety City, un centre qui enseigne la sécurité à des milliers d’enfants de l’Alberta chaque année.

Vous pouvez affronter le champion des devinettes en répondant juste à ces quelques questions prélevées parmi celles d’une récente soirée devinettes en Alberta:

1. Combien d’états américains ont au moins un état voisin ?

2. Qu’est-ce qu’un casoar ?

3. Quel est le plus grand pays de la Scandinavie ?

4. Holly Golightly est l’héroïne de quel roman de Truman Capote ?

5. Combien d’étoiles comporte le logo de la marque automobile Subaru ?

6. Lavallière et régate font référence à quel vêtement masculin ?

7. Dans quel sport olympique peut-on parler de « fausse pelle » ?

8. Quel est le pays qui a le plus grand nombre de catholiques ?

Vous trouverez les réponses ci-dessous.

S’inspirant d’un passe-temps populaire dans les pubs du Royaume-Uni, ces soirées sont devenues une institution dans la région d’Edmonton. C’est Roy Bird qui, en 2008, a fait connaître ce jeu au club. Depuis il supervise les soirées et d’aucuns l’appellent désormais le « maître de la devinette ». Désormais, chaque mois d’octobre et chaque mois d’avril, une soirée voit les habitants de la ville, dont des membres de clubs Kiwanis voisins, se presser dans la salle de la Londonberry Community League pour tester leur aptitude à trouver la réponse aux devinettes.

« Nous avons des participants fidèles », raconte Roy Bird, « et nous risquons, à l’avenir, d’être trop nombreux pour tenir dans notre salle habituelle. Nombreuses sont les équipes qui prennent part, non parce qu’elles espèrent gagner, mais pour voir combien de réponses idiotes les membres de l’équipe peuvent discuter entre eux. Les rires sont au rendez-vous, mais aussi les grognements et les cris de joie, lorsque sont données les réponses ».

Les soirées voient s’affronter des équipes constituées d’un maximum de six personnes qui rivalisent d’érudition pour voir laquelle apportera le plus grand nombre de réponses correctes aux 60 questions posées par le « maître de la devinette ».

« L’ambiance est à la fête, mais aussi parfois tendue », raconte Ali Grotkowski, un membre du club, « je ne crois pas qu’une équipe ait déjà réussi à faire un sans-faute. On peut considérer qu’une équipe est bonne si elle dépasse les 50 % de bonnes réponses ».

Outre le versement d’un droit d’inscription de 10 dollars canadiens, les participants prennent part à une vente aux enchères silencieuses. Ce sont des entreprises et des personnalités politiques qui font don des objets, comme des meubles de bureau, des livres, des habits et des œuvres d’art. Les donateurs apportent aussi les prix pour les équipes qui sont remis lors des soirées devinettes. Une soirée rapporte en général entre 3 000 et 4 000 dollars au club, une somme qui est alors allouée à Kiwanis Safety City.

Dotée de voies miniatures de circulation pour les voitures et les piétons, Kiwanis Safety City dispose de feux de circulation, de passages à niveau, de passages pour piétons grandeur nature et de bâtiments à échelle réduite donnés par des entreprises marraines. Selon Roy Bird, tous ces éléments donnent au site l’aspect et l’impression d’une ville en pleine animation.

« Les programmes pour enfants », ajoute-t-il, « portent sur la sécurité aux passages pour piétons, sécurité des cyclistes « Pedal Pushers » pour les enfants de 5 à 8 ans, un stage pour cyclistes « Pedal Pushers » pour les enfants de 9 à 12 ans, des fêtes sur le thème de la patinette, un cours pour baby-sitters et des stages d’une journée consacrés à la sécurité et l’environnement.

Les soirées devinettes profitent également aux clubs Kiwanis locaux.

« Les soirées devinettes sont l’occasion d’une extraordinaire coopération entre tous les clubs de la région », explique Roy Bird, « la mise en place, la remise en état des locaux après la soirée, la cuisine, les inscriptions, le bar, la vente aux enchères silencieuses sont tous confiés à des clubs. C’est vraiment une réalisation en commun ».

 

Réponses

1. 48
2. Une espèce de gros oiseau qui ne vole pas
3. La Suède
4. Petit-déjeuner chez Tiffany
5. 6
6. Cravate
7. Aviron
8. Brésil

blog comments powered by Disqus