Médaille de service mondial

En tant qu’organisation consacrée au service, Kiwanis International encourage non seulement ses membres à servir, mais aussi les jeunes et le public en général. C’est en 1985 que le conseil d’administration de Kiwanis International a instauré la « Médaille de service mondial » de Kiwanis, afin de rendre hommage aux personnes qui consacrent une partie importante de leur vie à satisfaire les besoins d'autrui.

La médaille de service mondial est décernée chaque année, lors du congrès de Kiwanis International. Il est en effet remis annuellement une médaille à une personne ou une organisation qui œuvre à l’amélioration de la qualité de la vie des enfants. Parmi les lauréats passés figurent des acteurs et des organisations humanitaires, comme Sir Roger Moore, Audrey Hepburn et Jamie Lee Curtis ; les premières dames des États-Unis, Nancy Reagan et Rosalynn Carter ; et des organisations telles Heifer International et Sleeping Children Around the World. 

Kiwanis International rend hommage à Sarah McLachlan en lui décernant la médaille de service mondial 2013

Sarah McLachan receives the 2013 Kiwanis International World Service Medal

La musique est une passion pour la chanteuse et compositrice Sarah McLachlan ; hommage a été rendu à son dévouement en faveur de l'éducation musicale en lui décernant la médaille de service mondial de 2013 de Kiwanis International. C’est en juin dernier, lors du 98e congrès de Kiwanis International, à Vancouver (Colombie-Britannique) que la récompense lui a été remise.

L’école de musique qui porte son nom à Vancouver enseigne gratuitement la musique à des jeunes défavorisés et risquant de sombrer dans la délinquance. La mission de l’école est d’aider des jeunes à former une communauté et à trouver leur voie et leur voix.

« Quand j’étais enfant, nous avions des cours de musique à l’école. C’était immuable. De nos jours, bien de ces matières ne sont plus enseignées. Je ne sais ce que je serais devenue si je n’avais pas eu la musique dans ma vie, à l’époque », explique Sarah. « Mes camarades ne s'intéressaient pas à moi, ou plutôt m'importunaient et je trouvais un refuge et une consolation dans la musique, un domaine où je savais être bonne, et cela me permettait d'avancer ».

Lors de la séance de clôture, Sarah McLachlan a accepté le trophée, s'est exprimée et a chanté pour les congressistes. Ce n’était pas la première fois qu’elle se produisait lors d’une manifestation de Kiwanis. En 1987, elle s’était classée première lors d’un festival de musique organisé par les clubs Kiwanis de Nouvelle-Écosse (Canada). 

Énergisée par le rôle de la musique dans sa vie, Sarah rêvait d’ouvrir une école de musique pour des jeunes de quartiers défavorisés. Elle donna forme à son rêve, une première fois, en 1999, en créant la Fondation Sarah McLachlan ; puis, en 2002, elle fonda sa propre entité à but non lucratif : l'École de musique Sarah McLachlan. Depuis lors, plus de 700 élèves ont suivi ses cours de piano, guitare, percussions, chant chorale, technique vocale, composition, musique de groupe et techniques de studio audio.